La Malédiction du Laitderon – FYI le « t » est silencieux

Natalie Portman Venice Film Festival

Je suis en jolie robe portefeuille rouge et souliers à talons, je porte des bijoux, du parfum et du maquillage- c’est la deuxième fois depuis mon mariage, la première étant lors d’un mariage. Mon mari vient de m’offrir une superbe bague en l’honneur de notre fille. Nous sommes dans un cadre magnifique.

Aujourd’hui je me sens belle (peut être que je m’enflamme un peu avec une illustration de Nathalie Portman mais vous voyez l’état d’esprit).

C’est d’autant plus le cas, qu’au quotidien la malédiction du laitderon me poursuit. Quoi, vous n’avez jamais entendu parlé de ce statut maudit? Voici les 3 principaux signaux.

I. Les effluves du diable

Après avoir pesté pendant deux semaines après mon odeur de chou fermenté, je me suis sentie libre et fraîche. La vie ressemblait à une pub de déodorant pour femme (ou de tampon, au choix). Mais cette époque bénie est désormais révolue. Discretos Michelín (« bourrelet » en Espagnol, le surnom de notre fille pour des raisons évidentes) place stratégiquement de la bave teinté de lait caillé dans les endroits cachés des vêtements (genre dans le dos) ou/et dans les cheveux. En jeune femme innocente, je pensais que tout allait pour le mieux, dans le plus doux des mondes, j’étais insouciante! Après quelques jours de macération, l’odeur et les regards des gens qui s’approchent de moi m’ont mis la puce à l’oreille…Telle l’haleine de Michelín, je pues la biquette.

https://i2.wp.com/www.lilicros.com/blog/BILLETS/2012/201209/05_MORWENNA/120905c_biquette_rainbow.jpg

II. L’indécence du profane…

J’ai mis du temps avant d’assimiler les conséquences ramifiées de la naissance de ma fille. L’une d’elle: je ne peux plus porter de décolleté. Le ouistiti s’agrippe à tout ce qui à portée de menottes et les encolures larges sont des proies faciles. Plus d’une fois je me suis retrouvée dans des lieux publics avec mon haut à hauteur de nombril, et pas parce qu’il était trop court comme c’était la mode dans les année 80…

https://i2.wp.com/sixthematique.fr/wp-content/uploads/2013/04/cropspice.jpg

ou

Le même raisonnement s’applique pour les jupes/robes avec possibilité de portage vers bouche baveuse.

III. … Puis l’austérité ascétique

Maintenant cols roulés, pantalons et austérité sont de mise! Rien ne doit dépasser, tout vêtement doit être dans les tons neutres (pour éviter la révélation des tâches de lait et autres aliments ayant faisandé dans la bouche de ma fille). Du coup, pas de bijou non plus – surtout ceux qui pendent (boucles d’oreilles ou sautoirs) pour éviter les mains baladeuses ou ceux qui brillent car Michelín est bling bling.

Publicités

Une réflexion au sujet de « La Malédiction du Laitderon – FYI le « t » est silencieux »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s